Cyclo-tourisme, gravel et bikepacking... le tout est de sortir en nature
background

Cyclo-tourisme, gravel et bikepacking

Sortir prendre un grand bol de nature. Avec un peu de matériel et de préparation, à vous l'aventure.

Cyclo randonnée, bikepacking, gravel

Que vous débutiez ou non en bikepacking ou cyclo randonnée, il y a toujours une histoire de matériel, de sacoches et de parcours.

Avant de sauter le pas, beaucoup pense que sans matériel, aucune aventure n'est possible. A cela j'ai envie de dire que non. Une aventure peut tout à fait débuter du pas de la porte et se terminer le jour même en ayant fait une boucle. Avec un bon sac à dos, quelques affaires de pluie et un picnic, l'affaire est jouée. Pour l'itinéraire il faut laisser les spécialistes faires : Komoot, Géovélo ou Strava seront vos meilleurs alliés. Voila, vous êtes prêt.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Concernant le bikepacking, la préparation est différente surtout si vous souhaitez partir en autonomie totale (dormir et manger).

Quoiqu'il en soit c'est toujours une histoire humaine à partager entre amis ou avec soi même

Matériel

Concernant le matériel, je vais vous dresser la liste de ce que je prends pour 2/3 jours de bikepacking afin de vous donner une idée.

  • Pour dormir
    • - 1 bivvy bag
    • - 1 sac de couchage
    • - 1 drap de soie
    • - 1 moustiquaire
    • - 1 oreiller gonflable
    • - 1 tarp
    • - 8 sardines
    • - 1 doudoune sans-manches légère que j'enroule autour des pieds
  • Pour manger
    • - 1 réchaud
    • - 1 tasse popote
    • - 1 couteau Douk Douk
    • - 1 Windsor (couteau, cuillière, fourchette, ouvre boite, ouvre bouteille, fire stick)
    • - 1 gourde (750 ml)
    • - 2 gourdes souples (1 litre chacune)
    • - 1 gourde thermos (350 ml)
  • Vêtements
    • - 1 cuissard long ou court
    • - 3 boxers
    • - 2 paires de chaussettes
    • - 1 polo manches courtes ou longues selon la saison
    • - 1 gilet manches longues mérinos
    • - 1 gilet manches courtes coupe vent
    • - 1 doudoune manche longue
    • - 1 Veste de pluie
    • - 1 paire de surchaussure
    • - 1 surpantalon de pluie
    • - 1 pantalon léger
    • - 1 paire de gant
    • - 1 paire de mitaine
    • - 1 paire de surgant étanche
    • - 1 tour de cou
    • - 1 bonnet
  • Equipement
    • - 1 trousse de premier secours
    • - 1 pompe à air
    • - 2 chambres à air
    • - 1 multitool
    • - 3 démontes pneu
    • - 10 mètres de cordes 2mm
    • - 2/3 mousquetons
    • - 1 lampe frontale
    • - 1 lampe blanche avant
    • - 1 lampe rouge arrière
    • - 1 batterie USB/chargeur
    • - 1 mini-pied télescopique pour smartphone
    • - 1 lampe à bougie ECO
    • - 1 sacoche de selle 13L
    • - 1 sacoche de cadre 4,7L
    • - 1 sacoche de cintre 10L
    • - 1 sacoche de guidon 1L
    • - 1 sac banane
  • img
  • img
  • img
  • img
  • img
background

Tout ce matériel sur le vélo

Un vélo adapté et bien équipé permet de transporter une grande quantité d'équipement.

Image

Pour ma part, l'aventure démarre au moment ou j'arrête une date dans l'agenda.

Dans ma tête je suis déjà loin à visualiser la nature, de beaux paysages et la plénitude sur le vélo.

Ensuite, j'exulte à l'idée de partir entre amis car ce moment est une parenthèse à nos vies très occupées.

Image

La deuxième étape sera de planifier un parcours qui convienne à tous. On est déjà sur la route en fait à ce moment. Puis vient le grand moment: préparer les affaires.

C'est toujours la même chose, l'impatience de tout ressortir pour en faire l'inventaire et "contempler" pour organiser au mieux les sacoches et ne rien oublier sans en prendre trop.

Image

La frugalité et le minimalisme font parti de l'aventure. J'aime me projeter dans la rando pour imaginer ce dont je vais avoir besoin.

Au fil des semaines et des jours, l'exitation monte pour atteindre son paroxisme lorsque je monte sur le vélo chargé prêt à rejoindre l'équipe que nous avons formée pour cette rando.

Image

Nous ne faisons pas dans l'extrême ou dans la recherche de performance, nous ne voulons qu'une seule chose: partager un moment d'aventure ensemble et pédaler pour nous sentir vivant.

Nous envisageons des journées entre 50 et 80 kms pour n'épuiser personne. Mais suffisament dénivelées pour que ce soit un effort malgré tout.

Image

D'autant qu'arrivée sur la zone de nuit, il faut organiser le bivouac. Faire un feu si possible, mettre en place les tarps ou tentes, préparer les repas. Avec l'expérience tout cela est de plus en plus rapide mais malgré tout.

La journée ne s'arrête vraiment qu'une fois dans le sac de couchage, ce qui arrive assez vite car en pleine foret la nuit tombe vite et la fatigue nous rattrape. Et le lendemain matin ? Processus inversé, tout ranger pour repartir... etc.

A vous de jouer.

P.S.: Pour info mon vélo est un TRIBAN RC500. Il n'est pas parfait, mais je le connais bien, c'est important je crois. Je l'ai équipé d'une sacoche de guidon Zefal, d'une sacoche de selle Roswheel, d'une sacoche de cardre Woho. Le budget est réduit et permet de faire de grandes choses.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Cyclo randonnée, bikepacking, gravel

Vous l'aurez compris, ce qui compte c'est d'avoir un vélo qui puisse passer partout. Un gravel, une randonneuse, un vélo de touring ou de cyclocross... peu importe.

Bonne route

Image

Polo en pré-commande sur la plateforme Ulule

Pré-commander

Sinon, pour toutes les autres infos...
Soyez le premier au courant.

Je m'inscris

Devenez ambassadeur en organisant une session d'essayage privée.

J'ai lu et valide les CGU